Portail



FAQRechercherMembresGroupesKeeper-Minecraft Index du ForumS’enregistrerConnexion

L'âme Guerrière

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Keeper-Minecraft Index du Forum -> Incinérateur -> Incinérateur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Andurill
Anciens Membres
Anciens Membres

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2011
Messages: 53
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Dim 12 Juin - 14:52 (2011)    Sujet du message: L'âme Guerrière Répondre en citant

Bonjour à tous et à toutes.
Je vous propose ici l'histoire de mon personnage, Andurill. J'espère que ces textes vous flatteront la rétine... Sachez juste que j'essaie vraiment de donner tout ce que j'ai pour vous satisfaire. Je tiens à dire que tout ce qui est écrit à la suite est improvisé. Je ne travaille jamais d'abord (Et j'ai énormément de mal à me concentrer devant une page de Word). Tout a été retranscrit directement de ma pensée au rectangle de saisi de xooit. Du coup, si il y a imperfections, je les corrigerais dans les plus brefs délais.
Pour faciliter la lecture, j'ai tout mit en spoiler, histoire de pas vous foutre dans la gueule un vieux pavé indigeste.
Je suis ouvert à toutes critiques, positives comme négatives, mais constructives.
(Le premier chapitre vient de ma candidature, appelons-le l'introduction, car certains d'entre vous l'on déjà lu Smile )
(La description du personnage ce fera au fur et à mesure des chapitres, pour un récit à la première personne, c'est dur d'introduire de l'auto-description.
Pensez simplement qu'Andurill correspond à mon avatar.)
Merci, et bonne lecture.
      



Chapitre 1 : L’Exil par l'Amour
      

      
  Les portes s'ouvraient. Nous étions tous face à face dans cette arène ronde.
Nous attendions le coup de cor qui annonçait le début des hostilités... Chacun s’analysait.
Il y avait des petits, des grands, des maigres, des lourds. On retrouvait les combattants réputés du pays.
Cette finale semblait alléchante...
Le cor retentit ; certains coururent vers leurs proies, d'autres se positionnaient.

Moi, je les regardais s'acharner sur les plus faibles.
Puis, une fois les cibles faciles éliminés, je les vis charger vers moi.
Peut-être était-ce du courage de s'attaquer au chef de la troupe ou simplement de l'inconscience...
Dans les deux cas, je ne pouvais pas me laisser faire. Ils étaient cinq.
Le premier qui était arrivé à mon niveau fut accueillis par mon poing qui alla se loger directement dans son abdomen.
Le second, par ma botte cloutée.
Le troisième, par un coup de tête.

Les trois rampaient au sol pour se relever tant bien que mal.
Les deux autres me regardaient, consterné par la facilité avec laquelle j'avais envoyé au tapis les premiers.
Ils hésitaient, et je le voyais. Or, un combattant qui hésite est un combattant qui perd.
Les trois au sol furent submergés par les gladiateurs restant dans l'arène.
En fait, la mêlée faisait rage.
Je les regardais s'entretuer...
Je pris le dernier survivant par le cou et l'envoyai sol.
Je fis pleuvoir les coups...

Il cédera bientôt, pensais-je tout en m'acharnant sur son visage meurtri.
Je ne sentais plus mes poings, mais qu'importe, je voulais qu'il meurt...

J'entendais des cris et des applaudissements s'élever des tribunes.
C'est grâce à cela que je pris conscience que je frappais dans un corps inerte. Il avait échoué.
Je me remis sur mes pieds, m'essuyant le sable et le sang qui s'étaient formé sur ma peau couverte d’hématomes.

Je leva les yeux vers la foule en délire :
Je l'avais fait pour toi, Razia.
J'avais tué cet homme à mains nues pour ton amour.
J'avais risqué ma vie en acceptant ce combat.
Tout ça pour toi.

Et comment m'as tu remercié ? En fuyant le pays. En fuyant tes responsabilités.
Un gladiateur réputé n'était pas assez suffisant pour ta beauté ?
Avoir supprimé des dizaines de vies pour simplement profité de ta présence n'était pas assez non plus ?

Tu sais, j'y croyais vraiment. Je pensais que tu étais quelqu'un de confiance.
Je m'étais trompé, j'en suis persuadé maintenant.
Mais je ne suis pas satisfait. Je ne te laisserai pas fuir après tout ce que j'ai enduré.
Les coups, les blessures, les injures, les bannissements, ne sont que raisons de plus pour te retrouver.

Tu es probablement déjà loin, et même si cela prendra des années, je ne m’essoufflerai pas...

*
***
*

En quittant l'énorme arène où s'était déroulé le massacre, j'allai m'installer dans la taverne...
Réveillé par le tavernier, qui me rappela que j'avais passer la nuit assis à la table, me demanda de partir d'ici. Je n'étais plus la bienvenue, qu'il avait dit.
Malgré mon crâne qui menaçait d'exploser à cause de mon ébriété, je partis sur le chemin.
Où allais-je ? Je n'en savais trop rien. Je devais partir à sa recherche, et fuir le pays.
Peut-être que le peuple avait eu vent des actions qu'elle m'avait demandé de faire.
Si c'était le cas, cela ne présageait rien de bon...      

______

Chapitre 2 : Un Sentiment Amer



Je marchais, encore et toujours. Ce décor se répétait infiniment ; des champs à perte de vue.
Le soleil brûlant reflétait sa lumière vers mon visage meurtrit.
Mais je n'avais pas la tête à m'en occuper, je voulais me reposer.
Sans attendre, je jeta à terre mon bagage et m’allongea dans le blé couché.
Je n'avais pas envie de dormir, mais de penser à Elle ;
  Comment nous étions nous rencontrer ?
J'y repense encore...
Fixant le ciel bleu, je me revis la scène, aussi fidèlement que nous l'avions vécue.

**

Vagabondant dans la forêt, pour satisfaire ma soif de solitude, je fus sortit de ma torpeur par un appel à l'aide strident.
"Au secours ! Au secours !" disait la voix féminine. Ce cri transperçait l'épaisse couche de feuillage et les chants mélodieux des oiseaux.
Dans un élan de courage, je sortis du sentier, courant à vive allure en direction de la dame en détresse.
Zigzaguant entre les troncs et les fougères, j'arrivai dans une petite clairière habitée par deux tentes.
Je vis deux brigands s'attaquer à une jeune femme à la longue chevelure blonde. Elle était presque nue suite aux agressions des malfaiteurs.
Je n'avais pas d'armes. Ce n'était pas important. Je m'élança sur le premier qui se tourna vers moi.

"Dégage, retourne dans ton village, paysan." osa-t-il m'adresser avant d'avoir la marque de mon poing ganté imprégnée sur son faciès aussi obscène que déformé.
L'autre décida de ne pas rappliquer verbalement, mais n'hésita pas à me frapper avec une vieille branche craquante.
Après quelques coups ridicules et des grommellements dénués de virilité, il lâcha son bâton et me cracha au visage.
Comment réagir positivement à cette attitude ? Je ne savais pas. J'ai prit le choix de lui faire payer...
*
Les cadavres gisaient au sol, l'un au crâne enfoncé, l'autre aux jambes tordues.
Je me tournai vers la jolie dame vêtue de quelques lambeaux d'habits rouge.
Elle se jeta dans mes bras, m’enlaça et m'embrassa.
Sa peau était douce, son parfum sentait la rose, sa chevelure brillait par les quelques rayons de soleil qui passait entre les branches.
Serais-je tombé amoureux ? Après vingt hivers où je n'éprouvais aucuns sentiments...

Elle ne susurra qu'un mélodieux remerciement quand je pris son corps endormi dans mes bras pour la ramener au village...

**

Notre rencontre avait été digne d'un conte. J'en aurais vraiment espéré autant de la suite...
Mais j'en avais trop rêvé pour aujourd'hui...
Je me relevai, le soleil entrait en phase crépusculaire.
Je devais marcher vite pour arriver rapidement à une auberge.





[HRP]
Je rajouterai les chapitres selon mon humeur et selon mon inspiration.
Les fautes se corrigeront quand je me relierai une énième fois.
Si il y a des maladresses, je m'en excuse d'avance.

(Chap 1 & 2 : C'est peut-être peu, mais je ne mets pas de limite à ma productivité, ça pourra être 1 chapitre de temps en temps, contre 120 en 2 heures.)
J'ai peut-être posté ça tôt, 2 chapitres uniquement, mais l'impatience me gagne, et... Pourquoi pas ?





      

_________________

"Tatan, elle fait des flans..."
Kadock


Dernière édition par Andurill le Dim 12 Juin - 20:41 (2011); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 12 Juin - 14:52 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Execution
Beta Testeur (fermée)
Beta Testeur (fermée)

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2011
Messages: 115
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Dim 12 Juin - 17:22 (2011)    Sujet du message: L'âme Guerrière Répondre en citant

J'adore! Franchement je suis fan, pas seulement car tu es un ami vandale mais tu a réussi a me flatter la rétine! qui d'ailleurs en demande encore!!
Continue j'adore.
_________________



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:59 (2017)    Sujet du message: L'âme Guerrière

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Keeper-Minecraft Index du Forum -> Incinérateur -> Incinérateur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème par esiao, Keeper-Minecraft touts droits réservés 2010-2011